Marie de Quatrebarbes, poète et romancière

756E51E6-35C5-42E7-9D07-C4F5BAAB2026_1_105_c.jpeg

Texte lu par la lauréate à l'occasion de la remise des bourses le 19 novmebre 2021  

Je remercie le Fonds de Dotation Vendredi soir pour cette chance qui m’est donnée et cet encouragement pour Aby, le roman sur lequel je travaille depuis plusieurs années et qui sera publié l’année prochaine aux Éditions P.O.L

 

Il s’agit d’un premier roman, dont le sujet est l’effondrement psychique de l’historien de l’art Aby Warburg, aux lendemains de la Première Guerre mondiale. Aby Warburg est interné pendant plusieurs années en Allemagne, puis en Suisse à la clinique Bellevue de 1921 à 1924 où, alors qu’on le dit condamné, il se rétablira peu à peu, trouvant, dans les dernières années de sa vie, l’énergie créatrice qui lui permettra de réaliser son célèbre Atlas mnémosyne.

 

L’histoire d’Aby est aussi celle d’un héritage volontairement contrarié, par lequel une vocation peut advenir. Car Aby Warburg, héritier d’une grande famille de banquiers, renonce très jeune à reprendre les rênes des affaires familiales et cède sa place à son frère cadet. En contrant la règle qui veut que l’aîné succède à son père, il court-circuite l’évidence et transforme l’héritage financier en héritage intellectuel. Sa vie durant, il mobilisera les fonds familiaux, grâce à son frère, pour acheter des livres et constituer son immense bibliothèque, qui sera par la suite ouverte au public et transformée en centre de recherche.

 

Aby est un texte protéiforme, qui convoque l’histoire, l’histoire de l’art, l’histoire de la psychiatrie, mais c’est surtout une fiction, qui s’autorise l’hypothèse, le doute, et s’interroge sur ce qu’est une crise, ce qu’une crise défait et produit dans une existence, ce qu’elle rend paradoxalement possible.

 

Je sais combien Emmanuèle Bernheim était sensible aux passages entre les arts, à la vie des formes, et je salue ici l’inspiration qu’elle représente et insuffle à de jeunes écrivain.e.s et artistes. Il y a, dans l’initiative du Fonds de Dotation Vendredi soir, quelque chose qui déplace et ouvre des possibles, une générosité que rendent possible des liens animés par la curiosité, la passion et l’engagement en faveur de la jeune création.

Marie de Quatrebarbes

Maud de Quatrebarbes vit et travaille à Paris.

Son dernier ouvrage, Les vivres, est paru aux éditions P.O.L en 2021.

009247334.jpg